Recherche rapide

Recherche avancée

Nombre de femmes Nombre de femmes

Nombre d'hommes Nombre d'hommes

Nombre de personnages Nombre de personnages

Durée Durée

Entre 
min
et 
min

Tous les livres de l'auteur Rossett Alan

Présentation de Alan ROSSETT

Biographie : Américain de naissance et francophone par choix, il a écrit et mis en scène des pièces « qui ont un ton et une originalité qui n’ont aucun équivalent dans le théâtre contemporain » (Laurent Terzieff). « Cocteau et Woody Allen s’ y rencontrent » (Jean Delannoy). « Comme Beckett, Ionesco et Arrabal, Alan Rossett fait irruption dans notre espace culturel » (Michaël Lonsdale). Avec sa compagnie  "La tresse", il a créé une douzaine de spectacles qui, tout en respectant la structure du comique stylisé, plongent les spectateurs au cœur d’un présent fantasmagorique. Comédien : Living Theatre de New York ; 40 films compris « Marc et Sophie », un Woody Allen et  « JCVD ».

Bibliographie :


« La jeune fille à son miroir »  L’Harmattan   2009
« Les Sans-Attaches »           L'Avant-Scène Théâtre n°1161 – 1er juin 2004
« Pudeur et outrage »            L'Avant-Scène Théâtre n°1005 – 1er mars 1997
« La magicienne »                 L'Avant Scène Théâtre n° 958  -  15 novembre 1994
« Amour frappé »                   Editions des Quatre-vents – 1991
« Le chat à deux têtes »         Editions Art et Comédie  - 2003
« La spécialité »                      Editions Art et Comédie – 2001
« Chat qui peut »                     Editions Art et Comédie -  1999
« Annie Bettie et Cetera »        Librairie Théâtrale – 1989  (Art et Comédie)

Pièces jouées :


1970   "Tug of War" (Roundabout Theatre New York)
1972, 1975, 2002 "Pique-soleil (Double Dreamburger)" (Hampstead Theatre Club Londres, Actors Studio, New York, Théâtre La Bruyère Paris, Théâtre de l'Opprimée Paris.)
1982  "Sur une île flottante" (Beaubourgeois-Jean-Marie Proslier Paris)
1983   "La Spécialité"  (Beaubourgeois–Jean-Marie-Proslier, Festival Off d'Avignon 97, Hinner Hofftheater Bremen)    
1984-1986 "Calamity Jane" (Festival d'Arles, Théâtre de l'Esprit Frappeur Bruxelles, Théâtre de Tourtour Paris.)
1985, 1989 "Annie Bettie et Cetera" (Théâtre Essaïon Paris, Festival Off d'Avignon 89)
1988 "Les Fugueurs de Meaux" (Festival de l'Acte, Metz)
1988, 2005-06 "Chat qui peut" (Théâtre Essaïon Paris, Festival Off d'Avignon 05, L'ARTicle Paris.)
1990, 1993 "La magicienne" (La Mainate, Grand Palais Paris)
1991 "Amour Frappé" (Théâtre Clavel Paris, Théâtre de Prisme, Lille, Théo Théâtre Paris)
1994 "Pas Chez Nous !" (Théâtre International. de Langue Française, Toulouse)
1997 "Pudeur et outrage" (Théâtre Essaïon, Paris)
2004, 2006, 2010 "Les Sans-Attaches" (Atalante Paris, Théâtre Royal de l'Etuve Liège, Festival de Bayeux Athena Theatre Los Angeles)
2009 à 2012 "La jeune fille à son miroir" (Comédie Nation Paris et tournée Audiovisuels)
1970 "Light and shade" (Ville de Paris-CBS-Viacom)
1991 "A Castle Comes to Life" (Son et lumière après Alain Decaux and Robert Hossein, Château dBlois.)
1994 "The Lights of Fes" (Son et lumière après Mohamed Tazi. Fes, Maroc)

Articles de presse :


Chat qui peut
"Tant qu'il y aura des gens assez mordus de théâtre pour aller applaudir "Chat qui peut", tout ne sera pas pourri, ni au royaume de Danemark, ni ailleurs." (Nerson, Nouvel Obs)


"A miauler de rire" (20 minutes)
"Une conte de fées délirante et irrésistible" (Femme d'aujourd'hui)


"Alan Rossett a de l'humour et une innocence joyeuse lorsqu'il s'agit de parler pouvoir ou amour." (Heliot, Quotidien)


"Une charmante et spirituelle comédie, un vrai bonheur" (Camp, L'Avant-scène Théâtre)

La spécialité
"Une vraie dégustation" (Le Point)


"Une grande justesse de ton, un rare sens des nuances et trois remarquables comédiens" (Visdaï, Magazine Hebdo)


"On apprécie, sans conteste, l'humour noir, amer, caustiaue tout comme les notes de tendresse, de poésie parsemée avec finesse." (Van Zeue, Radio France Vaucluse)
"Cette pièce est l'exemple même de la poésie dramatique, telle qu'Anouilh la pratique, avec un humour teinté d'émotion, de tendresse et de dérision. Jean Cocteau aurait aimé cette 'Spécialité"." (Jean Delannoy)
 
 Annie Bettte et Cetera
"On rit de bonne cœur" (France Soir)


"Voilà qui va bien avec les vacances, j'aime beaucoup" (Frémion, Fluide Glacial)


"Rossett a trempé sa plume dans l'humour, la dérision, la déraison. Bref, le vécu!" (De Loisne, ELLE)


« Deux excellentes comédiennes jouent plusieurs personn&ges avec enthousiasme, emotion et humour. Vous en sortiriez le cœur léger. »  (Tribune Libre)


"Un spectcle frais et enlevé qui, tour à tour, serre le coeur; réjouit les yeux et fait monter le rire aux lèvres." (Botella, Le Provençal)


"Très très jolie pièce, très habilement faite" (Nerson, France-Culture)
 
Les Sans-Attaches
"Les personnages sont contradictoires, riches, changeantes. En un mot : vivants. L'auteur présente cette comédie comme "câlins et coups de greffe". C'est la griffe d'un grand couturier." (Nerson, Valeurs Actuels)


"Cette pièce passionnante est d'une lucidité terrible." (Manuello, France Soir)


"Un texte dur, digne d'un polar" (Keimeul, Proxi-Liège)


"Pièce atttachante, souvent drôle, mais impitoyable" (Lévy-Taib, Actualité Juive)


"Raffinements, coups de théâtre, intelligence de l'intrigue, sujet sensible " (Rongeras, France2.fr)


 
La jeune fille à son miroir
"Comédie légère, drôle, au charme patent, tout l’art d’Alan Rossett" (Rongeras, Culture France FR3)


"Un moment de théâtre très émouvant à découvrir toutes affaires cessantes" (Théâtrauteur)   "Beaucoup de talent, brillant, intelligent…" (Jeener, Figaroscope


"Avec tendresse, et sans se départir de son ton caustique, l’auteur décortique le destin d’une femme du monde, des années 50 jusqu’à nos jours." (Direct matin)

Amour frappé
"Sur un air de vaudeville "Amour frappé" dénonce avec brio les aléas de la vie conjugal" (VSD) "Bourré d'esprit, parfois touchant, toujours extrêmement sympathique..." (Jeener, Figaroscope) "On ne peut pas qu'être touché par tant de simplicité, tant d'authenticité (Hotte, France-Culture)

Pudeur et outrage
"Haletante du début à la fin. (France 2


"L'humour et la tendresse prédominent..." (Journal du Dimanche)


"Une pièce drôle, énigmatique, onirique où on rêve, on rit - énormément ! - on s'attendrit... A la fois réaliste et fantasque avec une intrigue de polar qui est en soi-même intrigante... je ne dévoile pas la fin !" (Radio TSF)

La Magicienne  
"Une découverte, un univers, un bijou. C'est une véritable magie que nous avons là." (Durand, France-Culture)
 « Une excellente soirée, loin des spectacles tapageurs et boursouflés à la mode » (Dumas, L’Avant-Scène Théâtre)

Calamity Jane
"Du travail magnifique" (CITE, Bruxelles)


« Le vent de l’Ouest souffleau Tourtour, courez vous en imprégner » (Winphen, ELLE)

Pique-Soleil  (Double Dreamburger)
"Voici la pièce la plus irrésistiblement cocasse de la saison"(de Rosbo, Quotidien de Paris).


« Un je ne sais quo qui n’appartient à personne, aux frontières du burlesque, du non-sens et de la satire. Un plaisir inattendu » (Marcabru, France-Soir)  


"Une comédie qui a la frite !" (Robert, Esprit)

Biographie : Américain de naissance et francophone par choix, il a écrit et mis en scène des pièces « qui ont un ton et une originalité qui n’ont aucun équivalent dans le théâtre contemporain » (Laurent Terzieff). « Cocteau et Woody Allen s’ y rencontrent » (Jean Delannoy). « Comme Beckett, Ionesco et Arrabal, Alan Rossett fait irruption dans notre espace culturel » (Michaël Lonsdale). Avec sa compagnie  "La tresse", il a créé une douzaine de spectacles qui, tout en respectant la structure du comique stylisé, plongent les spectateurs au cœur d’un présent fantasmagorique. Comédien : Living Theatre de New York ; 40 films compris « Marc et Sophie », un Woody Allen et  « JCVD ».

Bibliographie :


« La jeune fille à son miroir »  L’Harmattan   2009
« Les Sans-Attaches »           L'Avant-Scène Théâtre n°1161 – 1er juin 2004
« Pudeur et outrage »            L'Avant-Scène Théâtre n°1005 – 1er mars 1997
« La magicienne »                 L'Avant Scène Théâtre n° 958  -  15 novembre 1994
« Amour frappé »                   Editions des Quatre-vents – 1991
« Le chat à deux têtes »         Editions Art et Comédie  - 2003
« La spécialité »                      Editions Art et Comédie – 2001
« Chat qui peut »                     Editions Art et Comédie -  1999
« Annie Bettie et Cetera »        Librairie Théâtrale – 1989  (Art et Comédie)

Pièces jouées :


1970   "Tug of War" (Roundabout Theatre New York)
1972, 1975, 2002 "Pique-soleil (Double Dreamburger)" (Hampstead Theatre Club Londres, Actors Studio, New York, Théâtre La Bruyère Paris, Théâtre de l'Opprimée Paris.)
1982  "Sur une île flottante" (Beaubourgeois-Jean-Marie Proslier Paris)
1983   "La Spécialité"  (Beaubourgeois–Jean-Marie-Proslier, Festival Off d'Avignon 97, Hinner Hofftheater Bremen)    
1984-1986 "Calamity Jane" (Festival d'Arles, Théâtre de l'Esprit Frappeur Bruxelles, Théâtre de Tourtour Paris.)
1985, 1989 "Annie Bettie et Cetera" (Théâtre Essaïon Paris, Festival Off d'Avignon 89)
1988 "Les Fugueurs de Meaux" (Festival de l'Acte, Metz)
1988, 2005-06 "Chat qui peut" (Théâtre Essaïon Paris, Festival Off d'Avignon 05, L'ARTicle Paris.)
1990, 1993 "La magicienne" (La Mainate, Grand Palais Paris)
1991 "Amour Frappé" (Théâtre Clavel Paris, Théâtre de Prisme, Lille, Théo Théâtre Paris)
1994 "Pas Chez Nous !" (Théâtre International. de Langue Française, Toulouse)
1997 "Pudeur et outrage" (Théâtre Essaïon, Paris)
2004, 2006, 2010 "Les Sans-Attaches" (Atalante Paris, Théâtre Royal de l'Etuve Liège, Festival de Bayeux Athena Theatre Los Angeles)
2009 à 2012 "La jeune fille à son miroir" (Comédie Nation Paris et tournée Audiovisuels)
1970 "Light and shade" (Ville de Paris-CBS-Viacom)
1991 "A Castle Comes to Life" (Son et lumière après Alain Decaux and Robert Hossein, Château dBlois.)
1994 "The Lights of Fes" (Son et lumière après Mohamed Tazi. Fes, Maroc)

Articles de presse :


Chat qui peut
"Tant qu'il y aura des gens assez mordus de théâtre pour aller applaudir "Chat qui peut", tout ne sera pas pourri, ni au royaume de Danemark, ni ailleurs." (Nerson, Nouvel Obs)


"A miauler de rire" (20 minutes)
"Une conte de fées délirante et irrésistible" (Femme d'aujourd'hui)


"Alan Rossett a de l'humour et une innocence joyeuse lorsqu'il s'agit de parler pouvoir ou amour." (Heliot, Quotidien)


"Une charmante et spirituelle comédie, un vrai bonheur" (Camp, L'Avant-scène Théâtre)

La spécialité
"Une vraie dégustation" (Le Point)


"Une grande justesse de ton, un rare sens des nuances et trois remarquables comédiens" (Visdaï, Magazine Hebdo)


"On apprécie, sans conteste, l'humour noir, amer, caustiaue tout comme les notes de tendresse, de poésie parsemée avec finesse." (Van Zeue, Radio France Vaucluse)
"Cette pièce est l'exemple même de la poésie dramatique, telle qu'Anouilh la pratique, avec un humour teinté d'émotion, de tendresse et de dérision. Jean Cocteau aurait aimé cette 'Spécialité"." (Jean Delannoy)
 
 Annie Bettte et Cetera
"On rit de bonne cœur" (France Soir)


"Voilà qui va bien avec les vacances, j'aime beaucoup" (Frémion, Fluide Glacial)


"Rossett a trempé sa plume dans l'humour, la dérision, la déraison. Bref, le vécu!" (De Loisne, ELLE)


« Deux excellentes comédiennes jouent plusieurs personn&ges avec enthousiasme, emotion et humour. Vous en sortiriez le cœur léger. »  (Tribune Libre)


"Un spectcle frais et enlevé qui, tour à tour, serre le coeur; réjouit les yeux et fait monter le rire aux lèvres." (Botella, Le Provençal)


"Très très jolie pièce, très habilement faite" (Nerson, France-Culture)
 
Les Sans-Attaches
"Les personnages sont contradictoires, riches, changeantes. En un mot : vivants. L'auteur présente cette comédie comme "câlins et coups de greffe". C'est la griffe d'un grand couturier." (Nerson, Valeurs Actuels)


"Cette pièce passionnante est d'une lucidité terrible." (Manuello, France Soir)


"Un texte dur, digne d'un polar" (Keimeul, Proxi-Liège)


"Pièce atttachante, souvent drôle, mais impitoyable" (Lévy-Taib, Actualité Juive)


"Raffinements, coups de théâtre, intelligence de l'intrigue, sujet sensible " (Rongeras, France2.fr)


 
La jeune fille à son miroir
"Comédie légère, drôle, au charme patent, tout l’art d’Alan Rossett" (Rongeras, Culture France FR3)


"Un moment de théâtre très émouvant à découvrir toutes affaires cessantes" (Théâtrauteur)   "Beaucoup de talent, brillant, intelligent…" (Jeener, Figaroscope


"Avec tendresse, et sans se départir de son ton caustique, l’auteur décortique le destin d’une femme du monde, des années 50 jusqu’à nos jours." (Direct matin)

Amour frappé
"Sur un air de vaudeville "Amour frappé" dénonce avec brio les aléas de la vie conjugal" (VSD) "Bourré d'esprit, parfois touchant, toujours extrêmement sympathique..." (Jeener, Figaroscope) "On ne peut pas qu'être touché par tant de simplicité, tant d'authenticité (Hotte, France-Culture)

Pudeur et outrage
"Haletante du début à la fin. (France 2


"L'humour et la tendresse prédominent..." (Journal du Dimanche)


"Une pièce drôle, énigmatique, onirique où on rêve, on rit - énormément ! - on s'attendrit... A la fois réaliste et fantasque avec une intrigue de polar qui est en soi-même intrigante... je ne dévoile pas la fin !" (Radio TSF)

La Magicienne  
"Une découverte, un univers, un bijou. C'est une véritable magie que nous avons là." (Durand, France-Culture)
 « Une excellente soirée, loin des spectacles tapageurs et boursouflés à la mode » (Dumas, L’Avant-Scène Théâtre)

Calamity Jane
"Du travail magnifique" (CITE, Bruxelles)


« Le vent de l’Ouest souffleau Tourtour, courez vous en imprégner » (Winphen, ELLE)

Pique-Soleil  (Double Dreamburger)
"Voici la pièce la plus irrésistiblement cocasse de la saison"(de Rosbo, Quotidien de Paris).


« Un je ne sais quo qui n’appartient à personne, aux frontières du burlesque, du non-sens et de la satire. Un plaisir inattendu » (Marcabru, France-Soir)  


"Une comédie qui a la frite !" (Robert, Esprit)

Résultats 1 - 3 sur 3.
  • 5,86 € Impression à la demande

    Rossett Alan

    • | 5
    • | 4
    • | 9
    • | 45

    LE CHAT À DEUX TÊTES Comédie féerique dAlan ROSSETT 4f. 5 h. Un décor Durée : 45 mn Pourchassé par une très méchante reine, un prince charmant se transforme en chat et se retrouve dans notre monde. Un chat qui parle a de quoi étonner, même à notre époque, une belle princesse endormie, une dactylo...

    5,86 €
    Impression à la demande
  • 1,90 € Impression à la demande

    Rossett Alan

    • | 1
    • | 2
    • | 3
    • | 60

    LA SPÉCIALITÉ comédie de Alan ROSSETT, 1h. - 2f. - Durée 1h00 - Ça sent le bon petit plat mitonné par un chef qui règne amoureusement avec son épouse, sur une auberge de province. Un couple de jeunes gens à bicyclette s'arrête. Des fauchés, certes, mais des fauchés qui ont la vie, c'est-à-dire...

    1,90 €
    Impression à la demande
  • 8,06 € Impression à la demande

    Rossett Alan

    • | 6
    • | 6
    • | 12
    • | 105

    CHAT QUI PEUT comédie de Alan ROSSETT, 6h. - 6f. - Durée 1h45 - Pourchassé par les tueurs à gages d'une très vilaine reine, un Prince Charmant se transforme en chat et se retrouve dans un autre monde. Un chat qui parle à de quoi étonner, même à notre époque, une belle princesse endormie, une...

    8,06 €
    Impression à la demande
Résultats 1 - 3 sur 3.